Les huiles essentielles efficaces pour la rétention d’eau ?

Culinairement-votre.fr » Idee recette » Les huiles essentielles efficaces pour la rétention d’eau ?

Bien que le système immunitaire humain soit tout à fait remarquable, certains dysfonctionnements peuvent venir contrecarrer son bon fonctionnement. La rétention d’eau est un problème de santé qui peut faire peur, mais pas de panique ! Des huiles essentielles sont très efficaces pour résoudre le problème.

Comprendre la rétention d’eau

Bien que l’organisme soit constitué à 65 % d’eau, celui-ci doit normalement se répartir de façon équitable entre les cellules, les tissus et les espaces interstitiels. La rétention d’eau est l’accumulation excessive de liquide dans certaines parties du corps. Elle affecte généralement les pieds, les mains, les jambes et des fois le ventre ou le visage.

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de la rétention d’eau. Au nombre de ceux-ci, on distingue par exemple la consommation abusive de sel, les transformations physiologiques occasionnées par une grossesse, l’insuffisance rénale ou encore le fait rester trop longtemps dans une même position.

L’huile essentielle de citron et l'huile de Palmarosa

L’huile essentielle de citron est obtenue en distillant l’essence de citron. Elle peut servir à désengorger les œdèmes formés sur la peau. Pour l’utiliser, il suffit de diluer quelques gouttes dans une huile végétale puis de masser la zone du corps affectée. Comme huile végétale, vous pouvez utiliser l’huile de macadamia.

Très efficace pour faciliter la circulation lymphatique, l’huile essentielle de Palmarosa est recommandée pour un massage contre la rétention d’eau. Elle sera diluée dans une huile végétale de calophyllum.

L’huile essentielle de Romarin camphré et l'huile essentielle de Cyprès

L’huile essentielle de Romarin camphré est très bonne pour brûler la graisse sous-cutanée. Sur les parties du corps concernées, appliquez deux fois par jour le mélange de deux gouttes de l’essence avec deux gouttes d’huile végétale d’amande douce.

L’essence de cyprès aide à atténuer les congestions veineuses ou lymphatiques. Elle peut s’utiliser à raison de 3 gouttes de cette essence mélangée à 3 gouttes d’huile de noisette. Appliquez le mélange deux fois par jour sur les parties du corps concernées.

L’huile essentielle de Pamplemousse et l'huile essentielle de Genévrier

L’essence de pamplemousse est un diurétique très puissant pour combattre la rétention d’eau. Elle favorise l’élimination du surplus d’eau dans l’organisme et soulage les peaux grasses.

L’essence de Genévrier quant à elle est très efficace pour assurer le drainage des zones engorgées de la peau. Pour l’utiliser, vous pouvez la diluer à 20 % dans l’huile végétale de macadamia. Il est également possible d'utiliser l’essence de céleri qui est un diurétique très recommandé pour désengorger les zones du corps où s’accumulent des toxines ou du surplus d’eau.

L'élixir pour combattre la rétention d’eau

Les huiles essentielles aux propriétés drainantes peuvent être combinées pour augmenter l’efficacité du traitement contre la rétention d’eau. Pour la préparation de l'élixir, il faudra alors :

  • l’huile essentielle de Genévrier,
  • l’huile essentielle de Cyprès,
  • l’huile essentielle de cèdre,
  • et l’huile végétale de Calendula.

Pour préparer l'élixir, on renverse 30 ml d’huile végétale de calendula dans un réceptacle adéquat. Il peut s’agir d’un flacon. Ensuite, il faudra diluer 1 ml d’huile essentielle de Cyprès, 2 ml d’huile essentielle de Genévrier et 2 ml d’huile essentielle de Cèdre dans le flacon contenant l’huile végétale. À raison de deux fois par jour, appliquez le mélange sur les parties du corps touchées par les œdèmes. Ce traitement très efficace peut se faire sur une période allant de 14 à 20 jours pour montrer des résultats probants.

Bien que la rétention d’eau soit relativement facile à soigner, elle doit être vraiment prise au sérieux. En effet, un œdème formé par rétention d’eau peut être une phlébite. La phlébite est une maladie grave qui se manifeste généralement par une accumulation de sang dans les articulations inférieures. Par conséquent, en cas d’œdème, l’utilisation des huiles sous le contrôle de son médecin traitant est fortement recommandée.